Hauts-de-Seine : l’APA revalorisée !

Cela faisait dix ans que nous l’espérions. C’est désormais fait : les taux horaires servant de base au calcul de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) pour les bénéficiaires des Hauts-de-Seine ont été revus à la hausse. Bloqué à 18,20 € pendant de longues années, en queue de peloton des départements français, le tarif horaire a été rehaussé de 2 € pour atteindre les 20,20 €, un montant plus proche de ce qui est pratiqué dans le reste de la France. C’est une bonne nouvelle pour les bénéficiaires les plus démunis ainsi que pour les structures d’aide à domicile qui privilégient la qualité. Explications.

Une réduction de 2 € par heure de reste à charge

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est calculée en fonction des ressources de la personne et de ses besoins. Un montant maximum d’aide est fixé au niveau national en fonction du degré de perte d’autonomie, évalué au regard de la classification GIR (GIR 1, 2, 3, 4). Le niveau des ressources détermine le taux de participation aux dépenses restant à la charge du bénéficiaire. Par exemple, en 2017, les personnes déclarant moins de 800 € par mois de ressources étaient censées être prises en charge à 100%. Mais ce n’était pas toujours le cas, à cause des taux horaire longtemps restés bloqués, dans les Hauts-de-Seine, à 18,20 €, bien en dessous du coût réel d’une prise en charge de qualité. Pour nos bénéficiaires les plus démunis, cette excellente nouvelle correspond donc à une économie de 2 € par heure de prestation, c’est-à-dire plusieurs dizaines d’euros par mois.

Un coup de pouce à la qualité

Cette décision, que nous saluons, constitue également un encouragement aux structures qui adoptent une démarche tournée vers la qualité. En effet, pour un tarif horaire de 18,20 €, il est impossible d’offrir un accompagnement humain, personnalisé et serein aux personnes dépendantes, de leur assurer la continuité dans leur parcours de vie, de mettre à leur service des auxiliaires de vie formés, motivés et bénéficiant d’un contrat stable. Les tarifs les plus bas ne sont obtenus que par un dumping social, qui ne bénéficie ni au salarié, ni à la personne dépendante. Familles Services n’a jamais transigé sur la qualité de ses interventions, sur le suivi attentif des personnes dépendantes, sur la formation de ses auxiliaires de vie. Tout le sens de notre métier réside dans ce souci de qualité, et dans la construction d’une relation d’aide avec nos bénéficiaires. C’est pourquoi ce relèvement de 2 € du tarif horaire de l’APA dans les Hauts-de-Seine, est bien plus qu’une simple information financière. Il nous conforte dans nos convictions et nous garantit que l’idée que nous nous faisons de notre métier a de l’avenir.

Lire tous les articles