Handicap : notre projet récompensé

La fin d’année est encourageante pour Familles Services. Deux récompenses sont venues couronner, coup sur coup, les démarches engagées par notre association en vue d’améliorer les services proposés dans le cadre du maintien à domicile des personnes en situation de handicap.

C’est le Conseil Général des Hauts-de-Seine qui a ouvert le bal le 21 novembre 2013 lors du forum départemental de l’économie sociale et solidaire. Puis, ce fut au tour de la Fondation Chèque Déjeuner de nous décerner une récompense à l’occasion du Salon des services à la personne, avec le soutien d’Handéo.

Maintien à domicile des personnes en situation de handicap : l’état des lieux

Actuellement, les établissements d’accueil des personnes en situation de handicap ont une mauvaise image des services d’aide à domicile. Et pour cause ! Bien souvent, les services proposés à domicile ne sont pas au niveau de ceux dispensés par ces établissements. C’est aux structures d’aide à domicile de s’inspirer de leur organisation et de leur professionnalisme, de renforcer leur collaboration et d’aider la montée en compétences de leurs auxiliaires de vie.

Mais lorsqu’il s’agit de choisir un prestataire d’aide à domicile, les personnes handicapées sont tentées d’aller au moins cher, leur budget étant souvent limité. Certains prestataires d’aide à domicile adaptent leurs tarifs à la prestation de compensation de handicap (PCH : 17,59 € / heure) sans adapter leur offre à la situation de handicap : auxiliaires de vie et salariés peu ou pas formés, suivi inexistant. Le résultat est, généralement, bien loin des attentes, et peut déboucher sur un échec du maintien à domicile ou même des situations tragiques.

Développement de notre projet handicap

Face à ce constat, Familles Services a décidé de construire un véritable service d’aide à domicile spécialisé sur le handicap. Cela passe, en premier lieu, par la formation de salariés motivés, sur la problématique du handicap.

Il s’agit, ensuite, de concevoir une organisation interne adaptée à ce suivi plus lourd : des réunions mensuelles avec les auxiliaires de vie et intervenants à domicile, un encadrement spécialisé sur le handicap, la constitution d’équipes d’intervenants d’aide à domicile autour du bénéficiaire, et une présence renforcée des personnels encadrants auprès des bénéficiaires.

Enfin, il est indispensable d’aller à la rencontre des partenaires sociaux et des établissements spécialisés pour leur faire comprendre la nécessité d’accompagner les personnes handicapées dans le choix de leur service d’aide à domicile.

C’est pour continuer d’améliorer nos services d’aide à domicile dans cette direction, sur notre territoire des Hauts-de-Seine que le Conseil Général et la Fondation Chèque Déjeuner nous ont donné ce coup de pouce dont nous sommes ravis et fiers.

Lire tous les articles