Pour un véritable droit au répit

Depuis 2016, la loi reconnaît l’action du proche aidant, celui qui accompagne et soutient au quotidien un conjoint, un parent, un ami en perte d’autonomie. Un « droit au répit » a même été institué . Mais les belles intentions manifestées dans les textes législatifs peinent à se matérialiser dans les faits. Face à ce constat, Familles Services s’est engagée dans une démarche innovante d’ expérimentation à grande échelle , visant à comprendre les freins des aidants et trouver des solutions pour que le droit au répit devienne un droit effectif. Le droit au répit... Lire la suite