Délégation parlementaire des Hauts-de-Seine en visite

Le 4 septembre, Familles Services a reçu une visite bien particulière : Jean-Marc Germain, député des Hauts-de-Seine, Pierre-André Peyvel, Préfet des Hauts-de-Seine, Pascal Buchet, Maire de Fontenay-aux-Roses et Président de la Mission Locale Archimède, ainsi que de nombreuses autres personnalités politiques appartenant  à la Commission des emplois d’avenir.

 Les contrats d’avenir en question

L’objectif de leur visite ? Connaître l’opinion de Familles Services sur le contrat d’avenir. Malgré les avantages qu’il offre, ce dispositif peine à décoller réellement. Et Familles Services n’a pour l’instant réussi à embaucher qu’une seule personne sous ce statut. « Le contrat d’avenir est intéressant, a expliqué Elodie Caton. Mais, trouver des candidats motivés et compétents qui rentrent dans les critères n’est pas si simple ! »

Le métier d’aide à domicile exige, en effet, des compétences à la fois techniques, relationnelles et humaines. « C’est, de plus, un métier fatigant, physique et peu valorisé aux yeux de la Société », a ajouté Elodie Caton.

 Former les personnes motivées par l’aide à domicile

La solution ? Elle passe par la formation de personnes motivées. C’est pour soutenir ce message qu’Elodie Caton avait invité Brigitte Croff Conseil, un cabinet qui anime de nombreuses formations que Familles Services organise tout au long de l’année pour ses salariés, ainsi qu’une formatrice de l’IRTS, qui connaît bien le terrain pour avoir travaillé à Familles Services.

Un nouveau partenariat en vue pour Familles Services dans les Hauts-de-Seine

La délégation parlementaire a beaucoup écouté mais ne compte pas en rester là. Rendez-vous est pris à la préfecture des Hauts-de-Seine pour développer un nouveau partenariat avec Pôle Emploi et la Maison de l’Emploi. En espérant que cela nous permettra de trouver de nouveaux intervenants motivés et sérieux, désireux de fournir un service de qualité à nos bénéficiaires !

Lire tous les articles